10 juillet 2011

Revue de presse du 10 juillet 2011

Le Havre : les douaniers ne veulent plus contrôler les produits made in Japon

Tout simplement car ceux-ci refusent cette mission de radioprotection qui nécessite, selon eux, des équipes spécialisées de la sécurité civile ou d’entreprises agréées par l’autorité de Sûreté nucléaire. Selon toute évidence, cette annonce a été mal préparée par les autorités, ce que confirme Roland Desbordes, le président de la Criirad (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité).

« Le douanier ne possède pas la compétence minimale pour déceler la contamination. Une fois de plus, nous sommes incapables de gérer une crise nucléaire autrement que par des opérations de communication qui se révèlent contradictoires. S’il existe un risque, il faut des contrôles sérieux. S’il n’y a pas de risque, il faut lever les contrôles. Les leçons de Tchernobyl n’ont toujours pas été tirées… »

Remédier à la catastrophe de Fukushima prendra plusieurs décennies

Alors que les chaudes et ensoleillées journées d’été approchent au Japon, dans la ville de Fukushima les gens évitent autant que possible de sortir de chez eux par crainte d’une trop forte exposition à la radioactivité.

Et les nouvelles déclarations du premier ministre japonais ne sont pas spécialement rassurantes.
 

A Fukushima, la décontamination prendra des décennies

Le Premier ministre japonais a déclaré que la décontamination du site de la centrale nucléaire de Fukushima prendrait plusieurs dizaines d’années, en présentant pour la première fois un programme de très long terme pour cette opération.

Fukushima : conférence du 7 juillet 2011 à l’ambassade de France au Japon

Olivier Isnard et Bruno Cessac, de l’IRSN, ont donné une conférence intitulée « Accident de Fukushima : état des lieux et conséquences de l’accident sur l’environnement et les populations » à l’ambassade de France à Tokyo

FUKUSHIMA - Boeuf au Césium

Selon un communiqué officiel publié samedi 9 juillet, de la viande de bœuf destinée à la consommation, a été enlevée du marché après que l'on se soit rendu compte, qu'elle était fortement contaminée au césium, avec des niveaux de radioactivité plus de six fois supérieur aux normes autorisés au Japon ! 

 fukushimacesium

Japan Medical Association expresses concern over 20mSv exposure limit

Via Peace Philosophy Centre and MSCR, Moms to Save Children from Radiation:

The scientific basis for choosing the maximum amount of 20 mSv in the band of 1 to 20 mSv is not clear. The government’s action should be more carefully deliberated considering the fact that growing children are more sensitive to radiation exposure compared to adults. We as a nation should make the utmost effort to reduce the exposure to radiation of children, as well as adults. We are responsible for the children’s health and life.
 

NOTE : Il est hors de question de prétendre ridiculeusement à une synthèse du jour mais de passer en revue quelques rares mots ou expressions-clés qui nous intéressent parce qu'en relation étroite avec notre but.

Les visiteurs plus exigeants sont invités à fréquenter les sites des veilleurs de Fukushima dont l'excellence du travail est à saluer.

Posté par Hebergements à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Revue de presse du 10 juillet 2011

Nouveau commentaire